logo

Voilement des fillettes : la CAF finance-t-elle les islamistes ?

asslaoummadebretignysurorge

Mohamed Louizi
«Nous acceptons les chèques vacances ...» : cette phrase, se terminant par trois points de suspension, est toujours visible sur la page Facebook de l’association islamiste «La Oumma de Brétigny-sur-Orge»[1] que préside la «sœur» Diabou Demble[2]. Cette association a annoncé, le 16 mai dernier, l’organisation d’un séjour pour enfants, filles et garçons de 7 à 16 ans, en Haute-Savoie. Une annonce qui a visiblement subit une «légère» modification très significative. Car, au départ, les trois points de suspension n’existaient pas. Désormais, ils remplacent ce passage initial : « Nous sommes agréé CAF département du RHÔNE et LOIRE, puis VACAF département de la Haute-Savoie, Savoie, Ardèche, Isère, Bas-Rhin (67), Paris (75), Seine saint Denis (92) », comme le montre l’historique des modifications, disponible en cliquant sur « modifier => afficher l’historique des modifications » : ici[3] ! Peut-être, la révélation de cette information sur Tweeter a convaincu les organisateurs de la nécessité de masquer cette information juste scandaleuse[4] !

Si cette information se vérifie, la CAF se rendrait coupable -- par naïveté ou par ignorance -- de financement des séjours de vacance, organisés par une structure associative islamiste, très active dans le voilement des fillettes. Une situation assurément incompatible avec le contenu même de «La charte de la laïcité de la branche famille» adoptée par la CAF[5]. Celle-ci précise dans son article 3, je cite : «La laïcité a pour principe la liberté de conscience». Soit. Mais le voilement des fillettes, dès l’âge de 3 ans, est sans doute une négation de cette liberté. Un enfant mineur ne choisit pas sa religion à cet âge. Il subit les manipulations des «adultes». Par ailleurs, l’article 4 de cette charte dit : «La laïcité contribue à la dignité des personnes, à l’égalité entre les femmes et les hommes…». La CAF doit savoir que le voilement des fillettes, dès l’âge de 3 ans, est un viol de l’innocence -- le mot est assez faible -- effaçant la dignité, instaurant l’inégalité entre les femmes et les hommes et installant, dans l’inconscience des fillettes, l’obligation de se soumettre au diktat moyenâgeux des frérosalafistes !

asslaoummadebretignysurorge


En espérant que les services centraux de l’Etat puissent examiner cette situation inadmissible, il me semble important de préciser que cette association cible, par ses activités, avec la complicité des parents, en priorité des enfants en bas-âge. Ses activités[6] se passent essentiellement à Brétigny-sur-Orge et dans l’une de ses mosquées. Elles peuvent se dérouler en Arabie Saoudite, comme fut ce voyage «cultuel» en juin 2016. Elles peuvent se dérouler aussi au sein de l’institut idéologique frérosalafiste de Château-Chinon, IESH (Institut Européen des Sciences Humaines), que dirigent les Frères musulmans de l’UOIF et qui reçoit des financements occultes de la Qatar Charity, entre autres. Les photos dévoilent un univers islamiste, tout sauf ludique, que financerait la CAF, inconsciemment. Ladite association se prépare pour ouvrir «incha’Allah une école d’ici 2017-2018. Dans un premier temps une école maternelle puis à la suite une école élémentaire »[7]. Car, disent les responsables : «L’éducation de nos enfants, c’est la formation de la Oumma de demain» !

777777777


L’islamisme a plusieurs façons d’imposer son idéologie dans (et sur) les têtes et ses terreurs dans les esprits et dans bien des territoires à conquérir. Le voilement des fillettes sert, à long terme, son contre-projet de société. Plus de fillettes voilées, c’est aussi plus de candidates en rupture avec l’école de la République, pour grossir les rangs des établissements privés islamistes sous (ou sans) contrats d’association avec l’Etat : la FNEM de l’UOIF ne peut que s’en réjouir. L’islamisme «opérationnel» tue des enfants à Manchester. L’islamisme «réserviste», par ce voilement précoce imposé à des fillettes innocentes, «tue» l’enfance au vu de tous. Les deux islamismes se différencient pour s’unir dans l’efficacité, sous la même bannière.

77777


Le cas de Brétigny-sur-Orge est loin d’être un cas à part. De Roubaix à Marseille, en passant par Paris, des associations islamistes endoctrinant d'innocentes fillettes pour préparer les femmes voilées de la Oumma sont nombreuses. L’État se doit de réagir fermement et d’agir sans tarder. Moi, président de la République, même bénéficiant des votes des islamistes, je protégerai l’enfance contre l’endoctrinement précoce. Chaque enfant de la République a le droit d'être ce qu'il est et non ce que l'islamisme voudrait qu'il soit.
...
Notes :
1]-Lire ici: https://www.facebook.com/LaOummadeBretignySurOrge/
[2]- Lire ici : https://www.facebook.com/diabou.dembele?lst=1381176366%3A1192621001%3A1495530235
[3]- Lire ici : https://www.facebook.com/LaOummadeBretignySurOrge/photos/a.576070192511674.1073741828.507083986076962/1273184789466874/?type=3&theater
[4]- Voir ici : https://twitter.com/ChartierSofia
[5]- Lire ici : https://www.caf.fr/sites/default/files/cnaf/Documents/DCom/Presse/Communiqu%C3%A9s%202015/CP_CharteLa%C3%AFcit%C3%A9.pdf
[6]- Lire ici : http://laoummadebretigny.com/content/7-qui-sommes-nous
[7]- Lire ici : http://laoummadebretigny.com/content/6-notre-projet
.
Source: https://www.facebook.com/mohamed.louizi/posts/10213344826240081

 

أضف تعليق

الرجاء من السادة القراء ومتصفحي الموقع الالتزام بفضيلة الحوار وآداب وقواعد النقاش عند كتابة ردودهم وتعليقاتهم. وتجنب استعمال الكلمات النابية وتلك الخادشة للحياء أو المحطة للكرامة الإنسانية، فكيفما كان الخلاف في الرأي يجب أن يسود الاحترام بين الجميع.


كود امني
تحديث